Mont Pucel 3176 m

Par l’arête nord. Course rocheuse peu difficile.
Par l’arête sud. Course rocheuse assez difficile.

L’orthographe de ce nom semble être une erreur des cartographes. En effet, la prononciation locale est « pucè », qui signifie le pouce. Ce sommet bien visible de la plaine du Rhône est un contrefort du Wildhorn sur son arête sud-ouest. Il domine le glacier du Brochet à l’ouest et le glacier des Audannes à l’est.

L’itinéraire d’ascension le plus facile est par l’arête rocheuse facile qui le relie au Wildhorn. On y vient en général du sommet du Wildhorn en suivant la bordure du glacier.
On peut également y accéder par l’arête ouest. De la base de la face sud, on peut rejoindre l’arête par un petit couloir oblique. Une fois sur l’arête, on grimpe par des gradins successifs jusqu’au sommet (un passage de IV). Ce parcours donne une voie intéressante pour accéder au Wildhorn.
Une tentative d’ouvrir une voie difficile dans la face sud n’a pas abouti à ce jour.